ECOLO
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 Etienne COOLS      « Un peu de réflexion et d'humanité dans ce monde de brutes…»

Nourrir les gens ne rapporte plus rien … mais bien leur vendre une image.
Avoir travaillé pour le secteur alimentaire m’a montré ce que devient la chaîne de production : davantage de contraintes souvent légitimes en amont, mais la rémunération va plutôt vers l’aval.
Presque tous (sauf la filière Bio) la rabotent. Et comme la considération baisse en fonction de la contribution agricole au « Produit Intérieur Brut », nos villages deviennent des lotissements.
Pourtant, la couleur verte doit nous rappeler que la seule activité créatrice (de matière et d’énergie) est la production végétale.


Je ne reçois pas l’eau de Perwez-centre, mais je m’en préoccupe.
Vu l’histoire de l’entité, j’ai obtenu des analyses plus complètes de notre « or bleu ».
En matière de pesticides, un désherbant non agricole y a été mis en évidence : la contribution des jardiniers ou des pouvoirs publics (le centre sportif par exemple) est indéniable.

Récemment formé en sécurité au travail, je suis fier de mes racines au « Pays Noir»…
tout comme les gens y étaient fiers de leur métier.
Ma carrière a commencé en laboratoire ; j’ignorais à l’époque que des solvants et d’autres produits me nuisaient plus qu’à un autre.

Plus que jamais, «les gens m’intéressent autant que la chimie ».
Pendant mes études, j’ai été notamment responsable de mouvement de jeunesse;
par contre, essayer d’éduquer les adultes est moins bien vu.
Etre chercheur en Italie au moment de la mort du Juge Falcone m’en a fait connaître les habitants mieux que les flonflons du Giro 2006…



 Qui suis-je ? 

Ma formation de base : “ir. chimiste et des industries agricoles »; plus simplement bio-ingénieur.
Cet été, je passe d’une fonction d’adjoint d’un conseiller en prévention à la gestion de programmes publics de recherche.


Le monde est un village! Ik spreek Nederlands, I speak English, parlo Italiano.
J’ai 41 ans, 3 enfants de 7 à 13 ans; je suis né à Montignies-sur-Sambre et Orbaisien depuis 1995.
Comme je sais aussi rester dans l’ombre, j’ai été la « petite main » de l’association de parents fondée et présidée par mon épouse… en évitant soigneusement que mon nom y apparaisse.


De manière plus visible, je représente Ecolo à la Commission Consultative d’Aménagement du Territoire de Perwez : j’y siège avec mon confrère Thierry Walot, consultant dans cette spécialité. Nous attendons toujours la confirmation du Collège échevinal pour que je puisse représenter la « CCAT » au contrat de rivière Gette.

Avec Bernadette et Eric, j’anime la (section) locale.
Au niveau du parti, je contribue aux travaux des commissions Agriculture et Santé

Me déplacer en train, pêcher en rivière, militer, etc. m'a valu des conversations parfois insolites : avec l'un ou l'autre ancien combattant, ou un réfugié qui avait été policier dans son pays (devenu invivable vu la religion de son épouse) ; me concilier une délégation de la FWA venue interpeller Isabelle Durant, ou encore des ouvriers du textile opposés à un projet éolien près de Tournai, et même… recevoir les remerciements d'un commerçant au bord de la Meuse, avec qui j'avais pris le temps de parler malgré ses idées d'extrême droite!

Mon cheminement m’a montré que la science se contente souvent de répondre aux questions cloisonnées qu’on lui pose, qu’il faut avoir les moyens de s’offrir des certitudes... provisoires.
Face à l’intégrisme de la Valeur Ajoutée et du PIB en économie, aux inconditionnels de l’allopathie en médecine, et de l’agriculture productiviste, et enfin aux partis traditionnels à court d’idées, Ecolo montre le mieux la nécessité de formuler les constats et les propositions en se basant sur différentes disciplines.
Nous militons pour ceux qui, ici et ailleurs, n’ont pas encore ou qui n’auront jamais le droit de vote... sans oublier ceux qui ont souffert pour gagner ou rétablir ce droit.
Nous luttons aussi pour que l’électeur ait un vrai “mode d’emploi” du vote, une vraie information, et pour éviter les votes de rejet, une vraie démocratie participative !

Pour cela, soutenez-nous... mais aussi exprimez-vous avant et après le 8 octobre !





Ca bouge !
Bienvenue sur le nouveau site de la locale de Perwez.
Actu ECOLO
Remonter en haut de la page